Technologies

MICROFILTRATION

On appelle ainsi la filtration réalisée dans une gamme de porosité comprise entre 0,1 µm – 10 µm, permettant d’éliminer les matières solides en suspension, les particules fines, les colloïdes, les algues et les micro-organismes, entre autres choses.
La force facilitant le passage des substances à travers la membrane est causée par un gradient de pression.

Dans ce cas, le milieu filtrant est une membrane dont les caractéristiques varient en fonction de la façon dont elle se présente. Le plus souvent, les membranes se présentent sous forme de fibres (appelées membranes à fibres creuses).

Les matériaux utilisés dans la fabrication des membranes sont très variés, les polyamides, l’acétate de cellulose, le PVDF et les polysulfones étant les plus courants.

APPLICATIONS

L’application la plus répandue de cette technologie concerne les secteurs dans lesquels l’eau ne peut pas contenir de microparticules, dont la taille les rend difficiles à retenir par des systèmes conventionnels.

Certaines des utilisations les plus répandues sont:

  • Pré-traitement d’osmose inverse et de nanofiltration (à l’aide de cartouches de 5 à 10 microns)
  • Comme raffinement final lors un procédé de filtration
  • Pour le recyclage de l’eau potable et des eaux usées
  • L’eau de procédé des industries alimentaire et pharmaceutique

AVANTAGES

Voici quelques-uns des avantages de son application:

  • Requiert peu d’énergie
  • Réduction des dimensions de l’installation
  • Réduction de l’utilisation de produits chimiques